Julian est candidat au doctorat en psychologie clinique à l’Université Concordia où il étudie l’impact des traumatismes de l’enfance sur le cerveau dans le contexte de la dépression. Il a une longue expérience de travail avec des personnes souffrant de troubles de l’humeur et d’anxiété, de traumatismes complexes, de troubles de conversion et de troubles de la personnalité. De plus, il a reçu une formation spécialisée traitant des personnes atteintes de troubles obsessionnels compulsifs graves, de dysfonctionnement sexuel et de difficultés relationnelles, ainsi que des personnes atteintes de cancer.

Son approche de la thérapie est intégrative et adaptée à l’individu. Il s’appuie largement sur des approches psychodynamiques, centrées sur les émotions et existentielles, mais incorpore fréquemment des éléments de thérapies cognitivo-comportementales et basées sur la pleine conscience. Il met l’accent sur le processus de thérapie (comment le client se sent ici et maintenant) comme un moyen d’aider les clients à mieux se comprendre et comment ils se rapportent aux autres. Par-dessus tout, il croit fermement en l’importance de favoriser un environnement chaleureux, empathique et ouvert où les clients peuvent se sentir entendus et compris.

Julian pratique la thérapie en anglais.